Services et formations

Tous les métiers des services à la personne ne font pas appel aux mêmes compétences ni aux mêmes profils. Certains nécessitent des formations spécifiques ou des diplômes d’état, d’autres de simples connaissances issues de l’expérience ou des formations non diplômantes.

Les métiers des services à la personne peuvent être regroupés en trois grandes catégories d’activités pour lesquelles des compétences différentes sont nécessaires.

 

La première concerne toutes les activités liées à la vie quotidienne et qui ne nécessitent pas d’agrément ou qui peuvent bénéficier de l’agrément simple facultatif.

La plupart de ces métiers, parmi lesquels celui de livreur à domicile, d’agent de surveillance, de cuisinier à domicile, d’agent d’entretien de jardin etc., ne nécessite aucun diplôme obligatoire ni aucune formation particulière, même si parfois celle-ci peut être un atout dans l’exercice de l’activité concernée. Pour d’autres métiers comme celui d’employé de ménage ou d’employé familial, il est préférable d’être titulaire d’un bac pro, d’un BEP ou d’un titre professionnel pour remplir au mieux les missions qui vous seront confiées.

Enfin, certains métiers comme celui d’enseignant à domicile, d’assistant administratif ou informatique à domicile, nécessitent un niveau de compétence en lien avec l’activité exercée, sanctionné ou non par un diplôme mais surtout par une certaine expérience ou expertise dans le domaine.

La deuxième grande catégorie des métiers des services à la personne vise tous ceux en lien avec les personnes âgées, les personnes dépendantes ou handicapées ainsi que les enfants de moins de trois ans. Toutes ces activités nécessitent l’obtention de l’agrément de qualité pour être exercées. Elles correspondent à des métiers où des compétences plus spécifiques sont demandées, relevant de formations professionnelles ou de diplômes adaptés tels que des CAP, des BEP, des BEPA ou encore des diplômes d’état. Parmi ces métiers, on peut retrouver les auxiliaires de vie sociale, les techniciens d’intervention familiale, les gardes d’enfant à domicile ou encore les accompagnateurs à la mobilité.

Enfin une dernière catégorie regroupe tous les métiers périphériques liés à l’organisation et à l’administration de structures d’accueil. Il s’agit du métier de directeur d’organisme, qui gère et développe la structure qu’il dirige, du métier de responsable de secteur qui gère le déroulement des prestations et le recrutement des intervenants pour un secteur donné, et le métier d’assistant de responsable de secteur. Ces différents métiers requièrent des diplômes allant du diplôme d’état spécialisé au Bac +2 (BTS  ou DUT) ou Bac + 3 (licence professionnelle) pour le responsable de secteur ou son assistant. Il existe plusieurs diplômes ou formations adaptés au métier de directeur de structure, des licences professionnelles, des masters mais aussi des certificats d’aptitude spécifiques à ces activités.

La plupart de ces diplômes et formations sont accessibles en formation initiale et formation continue. Certains d’entre eux peuvent bénéficier en formation initiale de contrat de professionnalisation ou de contrat d’apprentissage qui permettent d’alterner formation et pratique professionnelle. Enfin, la valorisation des acquis de l’expérience (VAE) peut permettre d’obtenir une équivalence entre une expérience professionnelle de plus de 3 ans et une qualification ou un diplôme donné.